LA SCENE AU FEMININ


La Boule Noire - Paris - LA SCENE AU FEMININ

Début du concert 19h

 

Pour 15 euros seulement découvrez 4 artistes talentueuses, 4 univers qui vous prennent par la main et vous emmènent dans un monde teinté de mélodies et de féminité. Une soirée riche en émotions aux côtés de Céline Lenfant, Livia, Carine Achard et Jikaelle

 

Céline Lenfant 

C’est une sensibilité à fleur de peau, une voix et des histoires.

Dans ce premier album « Etat:Dame » prévu pour le 23 mars 2018, cette auteur, compositeur, interprète, originaire de Toulouse, nous promène au cœur de la féminité avec un joli portrait de trentenaire d’aujourd’hui.

Un mélange d’acoustique et d’électro, avec des textes en français, empreints de poésie dans un style variété pop et des mélodies qui ne vous lâchent plus et vous invitent à chanter.

Après avoir interprété pendant longtemps les chansons des autres, participé à d’autres projets (des choeurs sur « Trah Yéyé » de Benjamin BIOLAY), collaboré sur un premier EP avec Manu LARROUY (Fréro Delavega) et Jean-Paul GONNOD (Calogero, Zazie, Cabrel…), riche d’expériences en atelier d’écriture (Claude LEMESLE, Astaffort, IGNATUS), elle propose la réalisation de cet album à Damien BADEY (Soan, Mélissa Mars…) pour une production au plus près de sa sensibilité et de sa musicalité.

Laissons nous emporter avec douceur au fil de ces états d’âme….

 

Livia 

Une voix tendre, mélodies attirantes, textes soignés qui content des petits bouts de vie grapillés ici et là, interprétés avec la complicité de deux garçons, un beatboxer et un bassiste. Cela donne un univers à la fois doux et rythmé, frais et tonique.

 

Jikaelle

Son nouvel album “Evidences” le souligne : Jikaelle a le goût des guitares acoustiques, des mélodies limpides et des mots forts, qui disent l’amour, la rencontre, le voyage, l’intensité des émotions. Avec Bernard Léchot, son compagnon musical depuis ses débuts, Jikaëlle offre à son public une bulle de rêve, une respiration à la fois lumineuse et mélancolique dans un monde qui justement oublie souvent de respirer.

 

Maëva Borzakian

Elle débute d’abord sa carrière en tant que comédienne et c’est en 2001 qu’elle décide de poursuivre son aventure scénique en tant que chanteuse.
Influencée principalement la musique black anglo-saxonne des années 70 et 80 elle chante avec divers groupes et artistes de la scène française en France et à l’international.

Aujourd’hui elle sort son tout premier EP, en anglais, mélange de pop acidulée teintée de soul, et a hâte de vous faire découvrir son univers !

 

 



Lundi 30 avril 2018

20h00


Organisateur : ASSOCIATION L'ECHAPÉE

15 €