La Boule Noire - Paris - 100 BLAZE

Il y a tellement de rappeurs, comment faire pour se démarquer et trouver un nom qui va marquer ? Pour 100 Blaze, la solution a été simple : il s’est dit qu’il serait simplement “sans blaze”. Un jeu de mot en guise de nom, à l’image de l’attitude de sa musique : instinctive et droite au but comme l’équipe de la cité phocéenne. D’origine comorienne, il grandit dans la cité Félix Pyat du 3e arrondissement de Marseille, avant de déménager aux Lilas et de se lancer très vite dans le rap, rapidement produit par l’équipe de Dream Street Music. Alors qu’il n’a même pas 20 ans, il sort déjà son premier projet long format, “Depuis Minot”.!

 

100 Blaze n’est pas resté anonyme très longtemps. Il se fait remarquer par une série de freestyle qui excite les compteurs de vues sur YouTube, dont “100Pac” où il se distingue non seulement en rendant hommage à Tupac, bandana sur la tête et assis sur un pont où figure un tag All Eyez On Me, mais aussi en passant fluidement du rap en français au rap en anglais. Une autre choix simple pour lui, qui affirme : “je rappe en anglais, je rappe en français parce que c’est trop facile”. Il est rapidement convié par Fianso à passer dans le Cercle, où il profite de l’occasion pour proposer un freestyle puissant, et commencer à se faire un véritable nom. !

!

100 Blaze n’est pas sans particularité. Fidèle représentant d’une génération qui agit sans complexes, il propose un style polyvalent et maitrisé malgré sa jeunesse. Redoutable sur la trap sombre, sur l’album, il sait se montrer tantôt séducteur sur les guitares de “Elle Danse”, tantôt mélancolique sur celles de “Minot”. À l’image des références variées qui l’ont inspiré petit : évidement les Psy4 de la Rime, mais aussi Youssoupha ou Médine. Il dégage une nonchalance et une confiance en lui captivante. Avant de rapper, il a suivi des cours de théâtre – une pratique qui l’a poussé à s’affirmer artistiquement.!

 

100 Blaze n’est pas sans ambition. Dans le clip de son single “Binks”, il a l’audace d’être posé au pied de la cité de la Castellane avec un maillot du PSG sur les épaules. Pas de panique : à ses côtés, Koba la D du bat 7 arbore lui le maillot bleu et blanc des adversaires. Là où les gros bolides et les scooters cohabitent, une ambiance de quartier festive fait toile de fond pour un titre qui sera à coup sur l’un des plus gros bangers de l’année. Soutenu par les siens (il était invité par Soprano dans sa semaine de Planète Rap, et Alonzo l’accompagne sur le titre “Grossiste”), le jeune rappeur s’annonce déjà comme une nouvelle figure importante d’une scène phocéenne très foisonnante.!

 

100 Blaze était peut-être parti sans idée de nom, mais vous finirez par ne pas oublier celui qui a choisi.!

 

Shkyd.



Mercredi 23 octobre

2019

19h30


Organisateur : Yuma Productions